6

Nuit Transfigurée


Ce flot de vent d’ombre et d’étoile
Au ciel immense qui se voile
Te fait trahir,
D’une lumière qui lointaine
Baigne tes songes de sirène
Et d’avenir,

Lueur de feu qui grève d’ombre
Tes yeux immenses qui font sombre
Dans les soleils,
D’une fontaine de silence
Qu’un froid stellaire étreint d’absence
Tes yeux vermeils.

Et la pâleur d’eau où se mire
Un soir étrange qui transpire
D’ abolitions,
Jusqu’ à penser à la paresse
Que dans un rêve de tristesse
Nous nous faisons,

Songe de nuit et d’amertume
Quand nous de nos ailes sans plume,
A parcourir
Ce feu d’étoile qui chancelle,
Nous cherchons la flamme nouvelle
Jusqu’ à mourir. . .

Ce vent de feu qui monte vite
Et cette lèvre qui m’invite
A t’embrasser,
Dans un voyage dont j’avais
Prévu les chemins que tu sais
Ensorceler,

Ce soir étrange de sommeil
Qui nous conduit dans le soleil
D’ombre étoilée,
Nous ferons somme de langueur
Dans une vague de rumeur,
Transfigurée.

Paroles : Bernard de l’Océan.
Musique & Chant : Nicolas RUGOLO
Enregistrement : Home Studio
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 9.3/10 (10 votes cast)
Nuit Transfigurée, 9.3 out of 10 based on 10 ratings

vanii

6 Comments

  1. Félicitations !!! j’aime beaucoup “Nuit transfigurée” !! je ne l’avais jamais entendue !!
    Merci encore Nico……. je vais les réécouter.

  2. “la nuit transfigurée ”
    magnifique Poésie et très belle interprétation . Etonnante musique qui met parfaitement la poésie en valeur !. J’aime beaucoup. Un grand MERCI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *