Quand nos ombres nous portent

S c r o l l D o w n

 

Ils écartent les bras
comme des oiseaux
que le ciel intimide

Genoux à terre
adossés au précipice
aucune lumière,
juste le vide

Seules leurs ombres
les prennent par la main
et les élèvent…

ils acceptent ce qu’est
leur chemin
Ils fondent leur corps
dans le flou de ces contours
et laissent l’obscur les libérer

Quand nos ombres nous portent…
leurs vols convergent inlassablement
vers de nouvelles naissances
vers de nouvelles renaissances

Un désir porté par le vent
qui avait tout embrassé
sur son passage les appelait

mais ils restaient sourds
Les galets des torrents
roulaient pour eux
des messages gravés

que leur aveuglement ignorait
alors les lignes étranges
avaient filé emportées
par le courant.
Emportées comme eux-mêmes seraient
absorbés par leurs ombres

Quand nos ombres nous portent…
leurs vols convergent inlassablement
vers de nouvelles naissances
vers de nouvelles renaissances

Quand nos ombres nous portent
Quand nos ombres nous portent…

 

Paroles : Carmen Pennarun
Musique|Chant  : Nicolas RUGOLO
Enregistrement : Home studio

12 comments on “Quand nos ombres nous portent

    1. Merci pour ta visite Joëlle… C’est avec grand plaisir que je me suis, le temps d’une musique, accaparé les paroles de Carmen… Les grandes chansons sont avant tout, de belles paroles… Carmen? Carmen??? CARMEN??? Merci…

  1. Un grand merci à toi, Nicolas, sans qui ce texte ne serait que poésie à la musique silencieuse.
    Tu as su faire entendre une musique que les mots aiment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :