J’espère que j’aurai le droit
Encore une fois de te caresser sans fin
J’espère que j’aurai le droit
Une dernière fois de t’embrasser fort en te respirant

J’espère que j’aurai le droit
Encore une fois de plonger entre tes seins
J’espère que j’aurai le droit
De me rappeler que nous étions amants

J’espère que tu me laisseras
Encore une fois parcourir toutes tes courbes
J’espère que j’aurai le droit
Une dernière fois de m’en souvenir pour les prochains mois

J’espère que j’aurai le droit
Encore une fois de goûter ta peau en fourbe
J’espère que j’aurai le droit
Une dernière fois de te parler de toi, de toi à moi

Tu pars
C’est dit
Ainsi en as tu décidé
Je reste
Ici
Rien à ajouter… même si…

J’espère que j’aurai le droit
Encore une fois de te dévorer des yeux
J’espère que j’aurai le droit
De te prouver qu’ici c’est encore mieux, encore mieux qu’ailleurs

J’espère que j’aurai le droit
Encore une fois de t’offrir mon pire adieu
Et – toi – tu me laisseras là
Une dernière fois pendant que je garderai le meilleur

J’espère que j’aurai le droit
Encore une fois de te faire un peu sourire
J’espère que tu me laisseras
Juste cette fois là, le temps de sentir tes parfums, d’y déposer un peu du mien

J’espère que j’aurai le droit
Encore une fois de fuir l’envie de mourir
Bien sûr que tu me laisseras
Une dernière fois gueuler l’envie de te ret’nir

Tu pars
C’est dit
Ainsi en as tu décidé
Je peste
Ici
Tout à regretter… même si…

J’espère que j’aurai le droit
Encore une fois de m’en aller en pleurant
J’espère que j’aurai le droit
Une dernière fois d’être un peu moins que navrant

Paroles : Eric GRÜNENWALD (Mac Hoochie Plane)
Musique|Chant  : Nicolas RUGOLO
Enregistrement : Home studio
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 9.8/10 (10 votes cast)
Une dernière fois, 9.8 out of 10 based on 10 ratings

10 thoughts on “Une dernière fois

  1. superbe texte et superbe mise en musique. quel joli ton intimiste! à la fois touchant et déchirant; j’aime l’envolée des refrains comme un élan qui retient justement…bref, très en accord avec le texte. bravo à tous les deux.

  2. Salut Nico !

    J’ai déjà souligné ailleurs ma joie devant cette belle surprise.

    De moi z’à toi, je n’ajouterai rien sur le fait de “laisser gueuler l’envie de la retenir” – qui n’était pas dans mes mots mais bien dans mon esprit !

    Bravo ! Tu maîtrises… Et ton art et ta voix sur ce titre : le résultat n’en est que plus remarquable.

    Le piano et tes nappes magiques : excellent ! Oui.

    Merci à toi.

  3. toujours cette voix de Nicolas qui prend les tripes et laisse ce sentiment de déchirure et puis le texte de Mac qui nous joue l’amant en désespoir bien contenu (un peu à la Brel) dans ”ne me quitte pas”!!

  4. Résigné… mais pas à laisser tout ça derrière lui! On peut toujours rêver mais dans la vraie vie on garde ces pensées et leurs appendices fantasmatiques qui ne sont que souffle sur les dernières braises. Beau texte, chargé d’émotion, lancinant empreint de la force sous-jacente de ne pas se servir de la colère, de la rancœur; oublier est ainsi plus difficile mais c’est… vôtre droit. Il me manque quelques saillies inattendues dont Mac a le secret (c’est juste un peu dommage). Sans parler de l’effet créé par le “délié” qui clos les couplets, j’ai le sentiment que le petit manque de rigueur dans les pieds condamne un peu Nico à tourner en rond dans sa mélodie pour ne pas la perdre (peut-être suis-je seul à me comprendre). Je veux dire (enfin je crois) que sur un tempo plus soutenu le texte aurait du mal à passer (j’ai essayé avec l’air de la danse des canards… nan je déconne). J’aime ces chansons rares (et il faut qu’elles le soient) où l’épure cisèle les mots, les pèse et les pose. Tous les interprètes ne peuvent se permettre ça mais la voix “chargée” de Nico fait merveille dans l’exercice.

    Merci les artistes, c’est un plaisir de vous croiser, de laisser quelques traces de mes pensées.

  5. Ce n’est pas la première fois que je passe sur cette très jolie chanson et à chaque fois, la mélodie et les mots tournicotent bien après et pour un bon moment… une chanson qui laisse une belle empreinte. Mac, j’adore quand tu écrits dans ce style ! L’une de mes préférées dans le répertoire de Nicolas. 🙂

    1. Ah K_Roll… Si seulement je connaissais la recette exacte… J’ai à chaque fois l’impression de doser les ingrédients au feeling, selon l’humeur…

      Merci pour l’empreinte relevée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *